compagnie

La Compagnie

La compagnie

Dans la tourmente de notre monde, dans la conscience que nous avons tous, chacun à notre manière, des enjeux sociétaires à venir – conscience qui parfois nous écrase, parfois au contraire nous relève, nous appelle – ballottés par le sentiment d’impuissance, touchés par notre propre fragilité, nous continuons cependant à désirer remplir notre « tâche ».

Nous continuons à croire que nous pouvons être tour à tour (chacun selon son talent) des éveilleurs, des provocateurs, des consolateurs, des médecins de l’âme, des poètes enfin…. et que c’est cela notre rôle: croire à l’invraisemblable de notre place d’artistes au coeur de la société.

Sophie Iris Aguettant – Cécile Maudet
co-directrices artistiques

La compagnie La Première Seconde est née de la rencontre de comédiens, scénographes, techniciens… à la recherche d’une cohérence de vie et de travail. Cette quête d’un art de vivre et de créer ensemble a donné naissance à une famille d’artistes qui s’élargit selon les créations.
Investissant le Château de Machy en 1994 et le restaurant petit à petit, la compagnie en a fait un espace de vie et de création capable d’accueillir, outre ses propres spectacles, d’autres troupes professionnelles ou amateures en résidence, ainsi que des formations artistiques.

Inspirée à ses débuts par l’expérience de Jacques Copeau, la compagnie a vécu durant de nombreuses années un aller-retour entre ville et campagne, entre Paris et Machy. Cette alternance entre la présentation de ses spectacles à Paris ou en tournée et le retrait nécessaire au domaine de Machy pour la création, a permis d’explorer et d’ancrer ce qui fait aujourd’hui son « identité » : un besoin impérieux de relier l’acte artistique à une qualité de vie, à la nature, au silence d’une part. D’autre part, désirer un théâtre, au service de la Cité, un théâtre « humanisant » qui ose la transcendance.

Quelques mots clés jalonnent le travail de création :

Vulnérable : « Bienheureux les fêlés, il laissent passer la lumière ». Le théâtre se sert de tout, même et surtout des imperfections.

Habiter avec soi-même avec l’espace, avec l’autre, condition de la présence dans la vie et sur la scène.

Désir et crainte : le théâtre n’est pas sérieux mais grave. Il engage tout du comédien.

Actualiser : le théâtre est l’art de l’instant présent, de la pure gratuité, de la relation avec le public toujours renouvelée. Il est une force d’actualisation.

Parole : au théâtre toute parole est un acte, une réalité physique, génératrice de vie.

Grâce : lorsque au bout du travail, Sacré et Profane ne font plus qu’un.

Ne manquez plus un événement !

Recevez les actualités de la compagnie La Première Seconde dans votre boite mail